GraffitiX Index du Forum

 
 Sujets suivisSujets suivis   FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quelle méthode pour réparer le disque ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GraffitiX Index du Forum -> Matos
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jjardoino
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2005
Messages: 3127
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 16 Jan 2011 11:04    Sujet du message: Quelle méthode pour réparer le disque ? Répondre en citant

Il arrive qu'on souhaite vérifier (ou réparer) la cohérence du disque de démarrage, après un plantage ou pour d'autres raisons (doute, simple précaution...) et nous entendons souvent parler de plusieurs méthodes pour le faire : démarrer sur un autre disque, ou le DVD de Mac OS X, et exécuter la fonction dans Utilitaire de disque, ou bien démarrer en mode single user et taper une commande dans la page de terminal, ou encore démarrer en mode sans échec, auquel cas le disque est automatiquement vérifié (et réparé si nécessaire). Quelle méthode faut-il préférer ?

En fait ces trois méthodes utilisent la même commande Unix, l'outil fsck-hfs. Elles seront donc toutes aussi efficaces les unes que les autres. Mais, en cas d'erreur sur le disque, et donc quand il y a besoin de réparation, les utilisateurs avancés, souvent partisans de la méthode du démarrage en mode single user (maintenir Commande S après le son de démarrage), ont appris que, si l'exécution de la commande fsck -fy renvoie une réparation d'erreurs, il faut exécuter à nouveau cette commande, éventuellement plusieurs fois, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'erreur annoncée.

C'est pourquoi cette méthode, et celle passant par l'Utilitaire de disque (évidemment en démarrant sur un autre disque ou DVD), sont préférables car on peut lancer l'opération plusieurs fois de suite jusqu'à ce que tout soit OK, tandis que le mode sans échec n'effectue l'opération qu'une seule fois. C'est la seule différence car c'est exactement le même outil qui est utilisé dans les trois cas.

Autant le savoir car des utilisateurs pensent que la réparation par "fsck-fy" est plus efficace que celle effectuée par l'Utilitaire de disque, ce en quoi ils se trompent.

Je profite de l'occasion pour vous rappeler que, quand l'outil intégré à Mac OS X ne parvient pas à réparer, l'utilitaire DiskWarrior fera très souvent preuve d'une efficacité redoutable.
_________________
Jean-Jacques Ardoino
Si vous voulez aider GraffitiX...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Macaddict
Nouveau


Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 9

MessagePosté le: Lun 17 Jan 2011 6:12    Sujet du message: Répondre en citant

J'ajouterai que la spirale fsck + DiskWarrior pour des disques récalcitrants au démarrage amène invariablement au remplacement de ceux-ci ou à leur transformation en volume de stockage. Donc la sauvegarde est de mise, comme d'habitude !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GraffitiX Index du Forum -> Matos Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com