GraffitiX Index du Forum

 
 Sujets suivisSujets suivis   FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mieux comprendre les CSS ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GraffitiX Index du Forum -> Ressources
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jjardoino
Site Admin


Inscrit le: 14 Fév 2005
Messages: 3109
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2005 12:48    Sujet du message: Mieux comprendre les CSS ? Répondre en citant

Nous savons qu'il y a maintenant deux façons fondamentales de concevoir un site Web. L'ancienne, qui amasse du code HTML et utilise tôt ou tard des tables en cascades pour faire la mise en page, et la nouvelle, qui va reléguer dans une feuille de style le maximum de données de présentation et même éviter d'utiliser les tables pour répartir le contenu en divers blocs. GraffitiX, malheureusement, utilise encore l'ancienne méthode, surtout parce qu'il n'est pas trivial de comprendre la nouvelle. Mais les choses peuvent se débloquer...

Au passage, ces deux méthodes n'interdisent évidemment pas l'utilisation d'un langage de programmation, comme le JavaScript et surtout le PHP, afin de rendre les pages plus dynamiques. GraffitiX n'utilise plus de JavaScript, et utilise abondamment le PHP et MySQL.

J'avoue que j'ai eu beaucoup de mal à comprendre comment on pouvait utiliser les CSS pour gérer toute la mise en page. Et le fait d'entendre "c'est facile quand on veut bien se donner la peine" m'agaçait. En effet, rien n'est plus énervant, quand on ne comprend pas quelque chose, que d'entendre des propos aussi moralisateurs que "arrêter de fumer, c'est facile, il suffit de le vouloir et d'avoir un peu de respect pour les autres".

Comme si utiliser les CSS était un devoir et ne pas en comprendre la logique était assimilable à un mépris des pauvres visiteurs... Parce qu'il faut quand même se coltiner l'assimilation, la réécriture, etc., tandis que les "pauvres visiteurs" n'ont qu'à cliquer sur les liens...

Depuis plusieurs semaines, je parcourais à l'occasion certains sites, afin de trouver une méthode. Mais une méthode exhaustive qui m'explique tout sans effort, mais une porte d'entrée, le genre de tutoriel qui permet simplement à l'esprit d'entrevoir la façon de s'y prendre. Une fois que la petite cervelle a la clef, alors elle peut commencer à bosser. Mais avant, la mienne en tout cas, elle ne peut pas vraiment commencer à bosser.

Et j'ai trouvé un site qui permet d'aborder la question de façon limpide. Après la lecture de plusieurs pages, liée à l'examen soigneux du code source d'une page web et de sa feuille de style, les données commencent à se mettre en place.

Ce site c'est Mammouthland côté cours, il est en français et c'est très bien foutu pour la "comprenette", c'est-à-dire ce petit déclic dont je parlais plus haut. En quelques pages, je commence à voir précisément comment il est possible d'obtenir des blocs de texte au positionnement précis sans utiliser les tables, comment il est possible d'obtenir des boutons de menus modifiés au passage de la souris sans utiliser une once de JavaScript, comment utiliser des tables dans leur fonction première avec une multitude d'options de présentation différente suivant les cellules...

J'utilisais déjà une feuille CSS pour définir nombre de styles de texte, et cela a d'ailleurs grandement facilité les modifications effectuées récemment dans la mise en page de GraffitiX. Mais, maintenant que s'est effectué le déclic qui me permet de comprendre comment réécrire le code, la tâche me semble beaucoup moins ardue, même si le travail risque de demander beaucoup de temps.

Je crois que la polémique "pour ou contre les CSS" aura fait beaucoup de mal. Parce que trop polémique, échangeant des "c'est facile et t'y connais rien" contre des "c'est difficile et ça échappe au naturel". C'est toujours le même "débat", entre guillemets parce que c'est tout sauf un débat, dans lequel les arguments fusent, voire blessent, mais ce ne sont jamais les bons.

Il y a pas mal d'années, encore sur Atari, j'assistais à d'éternelles guerres entre les "coders" (ceux qui savent programmer, donc l'élite) et les "lamers" (autre nom pour les blaireaux) comme si le monde se partageait en deux camps : celui de ceux qui ont le droit de savoir parce qu'ils savent, et celui de ceux qui ne savent pas et qui, donc, n'ont pas le droit de savoir.

Quand j'ai "attaqué" le PHP, je me suis retrouvé grosso modo devant la même situation. Des tonnes de manuels expliquant comment afficher le résultat d'une addition en PHP, mais il fallait fouiller profondément pour trouver la technique qui est pourtant le point de départ de quiconque va se lancer dans le PHP : comment passer des variables dans une url. Parce que, en général, on ne fait pas un site en PHP pour publier des additions ou des "Hello PHP"...

La plupart de ceux "qui savent" montrent du doigt ceux qui "ne savent pas" mais, sans doute parce que voulant maintenir leurs privilèges, ne veulent pas aider les autres à comprendre.

D'autres publient des cours et des tutoriels, mais omettent beaucoup de choses dans leurs explications et ne donnent pas vraiment la clé pour entrer. Pas forcément parce qu'ils ne veulent pas, peut-être tout simplement parce qu'ils ne savent pas, parmi leurs connaissances, lesquelles sont des clés essentielles pour que l'esprit commence à concevoir.

En général, les gens expliquent ce qu'ils veulent, ou peuvent, expliquer, et ils pensent que ça suffit. En fait, ils oublient la plupart du temps qu'on aborde l'apprentissage avec des questions et non avec un cerveau vide et passif. Ils oublient que commencer par aider à répondre à certaines de ces questions permettra à "l'apprenti" de chercher lui-même les réponses aux suivantes.

Mais, au lieu de chercher le moyen de mieux expliquer et de mieux comprendre, souvent les camps se séparent, se fustigent, s'insultent même, et le ton moralisateur prend le pas sur le débat technique.

Alors que, au fond, s'il est logique de se lancer dans une optimisation du code des pages faisant appel aux CSS, il est essentiel d'entrevoir comment on s'y prend. Cela ne sert à rien de discuter des avantages de la méthode. La preuve, cela fait des mois que j'en suis convaincu, mais que je restais à me poser la question "Bon, c'est bien gentil tout ça, c'est mieux d'utiliser les CSS, mais comment je fais, concrètement ?".

C'est pourquoi je vous recommande Mammouthland côté cours, il donne de très bonnes informations de base mais surtout vous permet de raisonner à partir de ces informations. Et il ne reste pas au stade basique, diverses démonstrations sont avancées mais très accessibles parce que progressives. Bravo !

Si vous envisagez de vous lancer dans la compréhension des CSS afin de modifier, ou même de créer, vos pages Web, ce site vous aidera certainement. Il n'est pas le seul à proposer des explications, mais les siennes sont claires, avec beaucoup d'exemples mettant en comparaison la méthode "vieux HTML" et la méthode "CSS" pour réaliser un exemple concret.

En complément, je vous conseille de récupérer le code source, ainsi que le fichier CSS, d'une page que vous connaissez comme utilisant cette méthode (la plupart des blogs d'aujourd'hui). Non pas pour pomper du code, mais pour en comprendre la logique, au moins pour certains éléments. Par exemple, j'ai épluché ces documents pour comprendre comment des styles de présentation pouvaient donner un résultat que j'imaginais bien, en visuel, réalisé avec des tables.

Toujours en complément, une fois que vous commencez à mieux saisir, vous pouvez consulter la Recommandation CSS2 du W3C, en traduction française. Vous y trouverez également des informations précieuses et des précisions sur les méthodes.

Il existe sans doute quelques autres sites également très clairs pour aborder le sujet, mais ils ne doivent pas être légion. Et je ne prétends pas les ignorer, je vous parle juste de ce dont j'ai pris connaissance.

Voilà, pardonnez-moi le long laïus sur les enjeux de l'explication et de la compréhension, mais je pense que trop de gens en sont resté à une conception archaïque de l'apprentissage, qui dirait que bien apprendre motive pour comprendre, comprendre étant toujours la seconde étape, comme si cela se "méritait" après un apprentissage docile. Moi je pense que c'est l'inverse : c'est comprendre qui motive pour apprendre.
_________________
Jean-Jacques Ardoino
Si vous voulez aider GraffitiX...


Dernière édition par jjardoino le Mar 01 Nov 2005 20:25; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Blazouf
Invité





MessagePosté le: Lun 31 Oct 2005 21:31    Sujet du message: Répondre en citant

Si tu veut une super adresse pour les CSS : Pompage.net

Ils ont fait une série de 11 articles d'une simplicité déconcertante ! : CSS : on reprend tout à zéro !

http://pompage.net/articles
Revenir en haut de page
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GraffitiX Index du Forum -> Ressources Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com