Article

Les casques Beats chez Apple
Mercredi 28 février 2018 22:31

OK, Beats ce ne sont pas seulement les casques audio mais aussi un gros service de streaming. Mais, franchement, les casques Beats ne sont pas complètement nuls mais sont tellement gonflés en basses qu'ils ne valaient pas le détour.

Je pense que ça ne devrait pas exister, les casques survitaminés en basses. Je sais bien que des styles musicaux (reggae, hip hop) en redemandent et que les basses presque à outrance font partie de l'ambiance. Mais j'espère tout de même que Dr. Dre ne se servait pas de ce genre de casque pour mixer ses titres. Parce que, même dans son style favori, bonjour le boulot pour y voir clair pour ce qui se passe dans les basses fréquences. Du reggae, du hip hop, de la dancehall , j'en ai écouté un paquet, que ce soit en y touchant ou en écoutant seulement. Et j'ai quand même des souvenir de grande précision dans les graves. C'est d'ailleurs ce qui m'étonne encore dans la recette du reggae : on pourrait croire que ce déluge de basses va créer un bordel indescriptible, et ce n'est pas le cas, bien au contraire.

Pourtant, les casques Beats sont loin de cette magie. Il y a d'abord des basses, beaucoup de basses, et tant pis pour le reste. À l'Apple Store Opéra un vendeur m'a fait essayer un de ces casques Beats sur quelques daubes, puis j'ai vu qu'il avait du Santana qui s'était sans doute égaré dans la playlist de l'iPhone. Alors j'ai écouté et j'en suis resté pantois : avec un casque Beats, on écoute du Santana avec un gros mur de basse devant, et la guitare très lointaine à 20 km derrière. Et il faut en faire, des efforts, pour parvenir à rendre la guitare de Carlos presque inexistante dans le mix...

En plus je ne comprends pas la démarche. Il aurait été plus astucieux de créer un casque beaucoup plus équilibré tout en favorisant un petit peu les basses si c'est important, et d'ajouter un potard ou un switch pour mettre les basses plus en avant quand on en a besoin. D'autres marques l'avaient fait, il me semble.

]]>